Interview anthropomorphique avec Patrick Bouchitey !

Patrick : ça enregistre ?

ADF : Ouais, ça enregistre !

Patrick : on va voir si elles sont judicieuses, tes questions.

(Patrick donne le rythme d’entrée de jeu !)

ADF : Je vous envoie ma première question (décalée comme il faut). Patrick, en baroudeur des plateaux ciné-radio-télé-musicaux et moult horizons, vous pourriez me parler de votre expérience la plus haute en couleur ou marquante, voire transcendantale, selon vos souvenirs éclairés ou embrouillés ? Un souvenir à retenir plus que les autres ?

Patrick : si tu parles de couleurs au cinéma… Il y a eu Godard… Sinon, un souvenir, je dirais, spontanément, le corps des femmes. Ce cadeau magnifique de la Nature qui fait appel à tous nos sens… Avec elles, il y a la couleur, le son, le toucher…

Lire la suite

Interview, Bertille des Fontaines, la troubadour qui chante le Paris onirique !

A l’occasion de la sortie de ses douze titres issus de sa période « D’Amour et D’eau fraîche », Bertille des Fontaines se livre, troubadour d’amour, dans cet entretien intime, et délivre, toujours, entre lion et sirène, A la Dérive, ses messages-passion d’Amour, de Volonté et de Liberté, au pied de la tour Eiffel, près des rives de la Seine…

Voir la suite

Entretien normand avec Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat !

1/ADF : Vincent, Ronan, parlez-nous de vos débuts dans la bande dessinée, côté écriture pour Vincent, côté dessin pour Ronan ? Un souvenir de vos premiers jobs dans le métier ?

VINCENT: Nous pouvons déjà souligner une chose, nos débuts étaient déjà placés sous le signe de la collaboration. En effet, nous nous sommes rencontrés durant un temps lointain que les gens appellent : les années lycée. Je draguais sa sœur et Ronan a fini par me mettre le grappin dessus.

RONAN : Professionnellement, bien entendu.

VINCENT: Bien entendu. J’écrivais de mon côté, des bouts de romans, des nouvelles, des trucs que je ne finissais jamais vraiment (je rappelle, les années lycée !)

RONAN : Et moi de mon côté, je dessinais beaucoup en mettant en scène des scénarios copiés sur les films que j’avais vu la veille. Puis, ma sœur me fait passer les récits de Vincent, et là, c’est le coup de foudre.

VINCENT : Professionnellement, bien entendu…

Lire la suite

Trois questions : « état d’urgence climatique » à Aurélien Barrau !

1/ Chroniques des Fontaines : Aurélien Barrau, pouvez-vous éclaircir l’expression en vogue, ces temps-ci sur les réseaux sociaux notamment, « état d’urgence climatique » aux quelques égarés (dans leur déni) qui n’ont pas pris conscience que la planète terre (et ses p’tits locataires) allait droit dans le mur ?

Aurélien Barrau : c’est très simple : nous sommes en situation critique. Les émissions de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter et les conséquences sur le climat auront des effets dévastateurs : centaines de millions de réfugiés climatiques, famines, pandémies, disparition des espèces… Mais le réchauffement n’est qu’un aspect parmi d’autres. A ce stade, il n’est même pas le plus important. Nous sommes entrés dans la sixième extinction massive – une chute vertigineuse des populations d’êtres vivants sur Terre – et les causes en sont multiples. C’est en particulier notre irrespect des espaces vierges et la pollution qui sont à incriminer. Ne pas voir que nous sommes aujourd’hui en situation de « risque existentiel majeur », pour reprendre les mots de l’ONU, relève d’un irrationalisme confondant. Et surtout d’un mépris terrible pour les plus faibles – habitants des pays pauvres et animaux – qui font en ce moment même les frais de notre inconséquence…

Lire la suite

Interview “Shakespeare’s language” with Chuck Dixon !

Chuck Dixon is an American comic book writer who distinguished himself in the comics industry notably with his run on DC’s unique dark knight, Batman or with his strong writing on The Punisher for Marvel Comics…The insane Bane, insanely played by Tom Hardy, in « The Dark Knigth rises », was created by him. Well done, Chuck!  And, welcome to les Chroniques des Fontaines.

Read more

Interview “Shakespeare’s language” with David Michelinie!

David Michelinie is an independent American comic book writer who distinguished himself in the comics industry particularly with his runs on two of Marvel’s most iconic characters: Spider-Man and Iron Man. He was the one who dealt with Tony Stark’s alcoholic issues or who confronted the character, before our virtual age, to hacking in the visonary « Armor Wars» (originally titled, « Stark Wars »)  storyline. He created James Rhodes, the future War Machine. He married Peter Parker with fan favorite, redheaded, Mary Jane Watson. He co-created, the infamous, Venom (not the black symbiote introduced during the « Secret Wars » miniseries written by Jim Shooter, but the result of the suit’s bonding with journalist, Eddie Brock). I bet he didn’t guess, at the time he produced Venom, his character would meet such a great success! He wrote the second longest run on « The Amazing Spider-Man » (from 1987 to 1994) behind Stan Lee, himself. It is Peter David’s human approach and his intimate writing which granted life to his characters. He was the first to show us a vulnerable, Tony Stark; or to open the doors of the intimacy between Peter Parker and Mary Jane during their wedding years. For Marvel, again, he scripted during the late seventies and early eighties, the Avengers, amongst other titles. He worked alongside comics legends such as George Pérez, Todd McFarlane, Erik Larsen, Bob Layton, Mark Bagley, or the unique, John Byrne… He even contributed to the wedding of Lois Lane and Clark Kent (Superman) for DC Comics! Congrats, David!

And, welcome to les Chroniques des Fontaines.

Read more

Entretien « plaisir des sens » avec Valérie Cupillard

ADF : C’est au contact de la nature, le potager de votre jardin plus exactement, que tout a commencé pour vous. Contez-nous la suite, vos premières expériences culinaires biologiques, sans gluten et sans laitage ?

Auteur Terre Vivante 0475Valérie C : Effectivement tout a commencé grâce à un potager…bio, créé par mon mari quand nous avions une vingtaine d’années. C’est d’abord grâce aux saveurs des variétés anciennes de légumes et fruits du jardin que j’ai développé l’écriture de mes recettes. Les récoltes étaient belles, cela stimulait mon imagination pour inventer différentes façons de les cuisiner ! Du jardin bio, je suis passée à l’épicerie bio, j’ai ainsi découvert les purées d’oléagineux, les laits végétaux… C’était un champ d’exploration passionnant au niveau des textures et des saveurs. D’autant plus qu’à l’époque j’étais sensible aux laitages et donc particulièrement attirée par les alternatives végétales.

Lire la suite