Le centenaire du centaure Rodin mi mentor mi humain

exposition_centenaire_affiche-grand-palais2017 sera l’année du plus Auguste des artistes, du plus esthète des réalistes !

Cette année, le musée Rodin et le Grand Palais fêtent celui que l’Histoire nommait alors « L’élève de Dieu », « Géant de la sculpture », « Père de la sculpture moderne » et « Michel-Ange du XXème siècle » aux phalanges de maître.

Rodin, l’exposition du centenaire du 22 mars au 31 juillet, Grand Palais.

Dans l’enceinte du Grand Palais s’expose du 22 mars au 31 juillet, le Grand Œuvre du « Bouc-sacré » et son feu sacré. Plus de 200 œuvres du maître d’œuvre, agrémentées entre autres d’ouvrages de Brancusi, Bourdelle, Picasso, Matisse, Giacometti, et tant d’autres qui prennent déjà la pose, et l’expression du non finito, écho au sfumato de Da Vinci, en une kyrielle de formes plurielles infinies.

Exposition Kiefer-Rodin du 14 mars au 22 octobre, Musée Rodin

Revenez à l’auguste source, et découvrez l’expo Kiefer-Rodin, qui vient d’ouvrir ses portes depuis ce 14 mars jusqu’au 22 octobre prochain. Cette carte blanche à Anselm Kiefer est l’occasion de découvrir toute la palette de couleurs de cet artiste contemporain, qui, à pas de géant, poursuit ceux du géant Rodin.

Son travail sur les Cathédrales de France est particulièrement saisissant, ses livres ouverts offrent d’exquises esquisses de vestales nues se délavant, entre Spleen et extase, d’une aquarelle pastel. Ses installations sous-verre mettent en scène superbement les éléments, matérialisant le temps, et habillant l’immatériel, avec poésie et esprit, du portant des haillons d’argile des Walkyries, à Berthe au grand pied en pied de nez. Coup de cœur pour l’auguste Kiefer.

exposition_centenaire_femme_accroupie-grand-palais

Sortis de l’exposition, glissez vous entre les murs de l’hôtel Biron ; là où la belle Claudel divague entre ses « Causeuses » par « Vague » ; là où « Le Penseur » en suspens pose et prend, au mot suspendu, sa prose déchue ; là où « La porte de l’enfer » s’ouvre sur la porte du paradis, et se décuple de sculpture en sculpture à l’infini ; là où « La Main de Dieu » fait la main mise sur vos vœux ; là où deux mains sculpturales font « La Cathédrale » ;  là où « l’homme qui marche » est en marche ;  Là où succombent « les Trois ombres », là où, enfin, s’effile sans fin « L’âge d’airain »…

love_centenaire_rodinSoirée Love, le 14 février. Hôtel Biron Musée Rodin.

La Saint-Valentin sera ou ne sera pas La Saint-Rodin. Ce 14 février vous invite déjà au « Baiser ». Conviez votre destinée, et, ensemble, lovez-vous dans les jardins en dédales, installez-vous dans ses stalles, déambulez dans ses salles, pâmez-vous devant ses vestales… Venez dire enfin, en lettres capitales « Je vous aime ! » dans le lieu le plus romantique de la Capitale !

À vivre absolument, c’est certain.


Bertille Delporte-Fontaine