A la Une : Vers la sobriété heureuse

Chronique sobre d’un humaniste

Je ne vais pas présenter Pierre Rabhi, ce paysan humaniste qui milite pour l’agroécologie et la survie de notre planète. Je vais juste reprendre ses mots :

J’avais alors vingt ans, et la modernité m’est apparue comme une immense imposture. Pierre Rabhi

Voilà, la messe est dite. Cet homme qui a mouillé sa chemise des années durant sur des terres paysannes brûlées par le soleil de Satan nous offre dans ce récit une formidable leçon d’humanisme pas donneuse de leçons pour un centime. Le message ? Simple, sobre, efficace : la terre est malade. La cause ? Notre mode de vie Attila le Hun qui consume tout sur son passage.

Lire la suite


Publicités

Attrape-brèves : Trauma Zéro

Les corps limités ont une fin, mais ce qui possède et emploie le corps est infini, illimitable, éternel, indestructible. Ainsi donc, ô Bhârata, lutte ! » Sri Aurobindo (La Bhagavad-Gîtâ)

Un futur proche dans lequel l’euthanasie est légalisée… Une capitale sans nom… Un médecin qui peut, enfin, laisser libre court à ses pulsions démentielles… Une psychologue prête à tout pour oublier son passé… Ensemble, ces deux hors-castes du corps médical, tels Faust et Lucifer, s’associent pour le pire… Ce cocktail fatal nous plonge droit dans les méandres de Trauma Zéro. À propos du sujet ô combien sensible de l’euthanasie, je vous invite à jeter un œil sur cette page (âmes sensibles s’abstenir). Trauma Zéro est un premier roman funeste, animé par l’expérience de son auteure, Elly Rosemad, ancienne psy, qui nous confronte aux contradictions de notre société « Radeau de La Méduse », accrochée comme jamais à une existence égarée sur le sentier d’une vie qu’elle tente, en vain, de maîtriser. Un thriller à lire avant la « mort imminente »… Tic Tac…

Trauma Zéro, un roman signé Elly Rosemad. De Saxus. Septembre 2018. 19,99 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Transmetropolitan

Adeptes de Hunter S. Thompson, du journalisme gonzo, d’alcool, de drogues, de trips et de scandales, vous avez aimé Raoul Duke, le journaliste déjanté de Fear and Loathing in Las Vegas ?

Vous adorerez Spider Jerusalem, le trublion over-drogué de Transmetropolitan, l’excellent comic-gonzo signé par le très décalé Warren Ellis, et illustré par l’allumé Darick Robertson. Enfin un comic book sans super-héros qui nous transporte plus loin que les envolées capées de Superman…

Lire la suite

Le démon dans la bouteille & Le mariage de Spider-Man

Côté Iron Man, « Le démon dans la bouteille », « Demon in a bottle » en VO, est une saga publiée en 1979 chez Marvel, comprenant (plus ou moins, selon l’avis des lecteurs) les épisodes 120 à 128 d’Iron Man (réunis en trade, voir ci-dessous), qui culmine à l’épisode 128 ; et qui narre la descente aux enfers de Tony Stark dans les cercles alcoolisés de la vie mondaine…

« Le mariage de Spider-Man » n’est pas une saga à proprement parler, mais un tournant dans la vie de Peter Parker, jusqu’alors célibataire sans le sou malchanceux côté gonzesses qui, du jour au lendemain, se retrouve marié avec un célèbre top model friqué, son amie d’enfance, Mary Jane Watson…

Lire la suite

Interview “Shakespeare’s language” with David Michelinie!

David Michelinie is an independent American comic book writer who distinguished himself in the comics industry particularly with his runs on two of Marvel’s most iconic characters: Spider-Man and Iron Man. He was the one who dealt with Tony Stark’s alcoholic issues or who confronted the character, before our virtual age, to hacking in the visonary « Armor Wars» (originally titled, « Stark Wars »)  storyline. He created James Rhodes, the future War Machine. He married Peter Parker with fan favorite, redheaded, Mary Jane Watson. He co-created, the infamous, Venom (not the black symbiote introduced during the « Secret Wars » miniseries written by Jim Shooter, but the result of the suit’s bonding with journalist, Eddie Brock). I bet he didn’t guess, at the time he produced Venom, his character would meet such a great success! He wrote the second longest run on « The Amazing Spider-Man » (from 1987 to 1994) behind Stan Lee, himself. It is Peter David’s human approach and his intimate writing which granted life to his characters. He was the first to show us a vulnerable, Tony Stark; or to open the doors of the intimacy between Peter Parker and Mary Jane during their wedding years. For Marvel, again, he scripted during the late seventies and early eighties, the Avengers, amongst other titles. He worked alongside comics legends such as George Pérez, Todd McFarlane, Erik Larsen, Bob Layton, Mark Bagley, or the unique, John Byrne… He even contributed to the wedding of Lois Lane and Clark Kent (Superman) for DC Comics! Congrats, David!

And, welcome to les Chroniques des Fontaines.

Read more

Attrape-brèves – Les Seigneurs de la terre 4

Les Seigneurs de la terre est une série éco-responsable, signée par un duo engagé qui aborde avec intelligence les problèmes environnementaux de notre monde englué dans le profit industriel, ainsi que les conséquences néfastes du libéralisme sur notre planète à l’écosystème fragile et rendu précaire des suites de notre irresponsabilité collective. Ce tome 4 poursuit « les aventures » vertes de Florian, héros révolté par ce gâchis humain et planétaire, qui, depuis l’Inde, va lutter contre les injustices sociales et agricoles, quitte à y laisser sa liberté ! Les Seigneurs de la terre, une saga familiale, paysanne, engagée qui reconnecte avec passion avec nos racines déracinées ! Plus qu’une bande dessinée, c’est une fenêtre sur le monde dans lequel nous vivons ! À lire, sans tarder, avant que plus rien ne pousse !

Les Seigneurs de la terre tome 4, scénario de Fabien Rodhain et dessin de Luca Malisan, Glénat, août 2018, 13,90 euros.

Les curieux, allez jeter un œil du côté de chez Fabien Rodhain, le scénariste, ici. Retrouvez notre interview de son auteur engagé, Fabien Rodhain, ici. Et notre chronique des premiers tomes, ici.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Will Hunting, DANS LA PEAU

Je m’appelle Will. Will Hunting, décodez SVP : « volonté de chasser ». Ma vie, en abécédaire, la voici : « Baston, Baseball, et Bière ». Ce sont mes trois plans « B » sur la comète-terre, sans carrière, je les suis à la lettre, et j’en suis fier. Mon bastion est Boston Sud. Je me suis fait tout seul. Je trace ma route sans regarder en arrière. Je me fiche d’où je suis né, ou ce qu’il s’est passé par le passé (mon passé, je l’ai passé sous X). Je suis juste un fils de rien, et ça me va bien. Je peux réinventer mon identité à loisir, et recréer à la demande  n’importe quel souvenir. Je vis le présent sans penser à hier ou à demain…

Lire la suite