Pop Art – Icons that matter

Maillol fait marcher la machine à Pop-Art

Convoiter un baiser volé de baby doll… S’enticher en vrai d’un cliché d’Andy Warhol… Détrousser Marilyn Monroe de sa mort aux trousses annoncée… Prendre un ticket gagnant pour la liberté et retrouver le paradis perdu d’une Jackie Kennedy déchue… Emprunter l’American way of life… Passer au fantasmascope, entre pop up et pin-up, le grand art de la Pop… Et foncer enfin au Musée Maillol dénicher les idoles !

Cet évènement à l’initiative du Whitney Museum of American Art de New-York souffle sur la Seine, iconique, comme un vent d’une ancienne Amérique, celle des ex fan des sixties, des mad men et autres cover girls, qui inspire encore toute une génération overdosée par la société de consommation (le folklore monochrome de David Lynch, dans la troisième saison de Twin Peaks, en tête).

Conçue et montée de toutes pièces maîtresses telle une vénérable anthologie de l’art à l’américaine, cette exposition qui se tient jusqu’à la mi-janvier, en ravira plus d’un. Peintures de femmes fatales, sculptures sur piédestal, sérigraphies en séries, plus de soixante pièces de Rauschenberg, Johns, Oldenburg, Wesselmann, Rosenquist, Katz, en passant par les œuvres d’Andy Warhol, de Jim Dine et de Roy Lichtenstein, toutes issues du tissu bariolé des années soixante-soixante-dix s’exposent et s’imposent au musée Maillol qui fait la place belle aux icônes-idoles.

Allez hop, l’expo Pop-Art, on y fonce d’Art, d’Art…

Expo Pop Art – Icons that matter – Musée Maillol 22 septembre 2017 – 21 janvier 2018.

Renseignements, ici.


Bertille Delporte-Fontaine

Publicités