Barbara, DANS LA PEAU

J’ai quitté Batignolles, ce matin-là, j’ai laissé mes années d’errance, mes années folles, pour Rémusat, je m’y sens chez moi. À deux pas de la Seine, une nouvelle île aux mimosas me hèle, et l’Allée des Cygnes m’accueille à grandes ailes, sous le signe et le seuil de la Liberté en stèle… Oui, je m’y plais, j’ai trouvé ma maison, je crois, sans fausses notes, anicroches ni croche-pattes qui dénotent…

Lire la suite

Mona, DANS LA PEAU

Je travaille à l’aurore, gare du Nord, tous les jours de la semaine. Je me démène, c’est le fruit de ma peine. Je travaille sans relâche dès que les murs me relâchent. Je vis ma vie en semi-liberté entre deux trains, c’est mon train-train. Je ne me plains pas. C’est tout ce qui me tient. C’est tout ce qui me retient. Je prends l’air. Je voudrais prendre le large. Je ronge mon frein. Je ne me pose plus trop de questions. Je vis la vie comme elle vient. Au jour le jour. Je ne pense pas à la nuit. La nuit, je m’enfouis entre mes murs, je m’enfuis dans mon futur sans rêve, oui, j’ai fait une trêve sur mes rêves. Je ne me fais pas d’idées sur mon avenir. Je n’ai pas de désir particulier. Je n’ai pas d’attentes déraisonnées. Je sais d’où je viens, je saurai où je vais. Ça me va bien. Je me contenterai de ce que j’aurai, ma liberté. Je laisse les caprices à Marianne…

Lire la suite

Marilyn Monroe, DANS LA PEAU

Mortenson ou Baker ? Norma Jean ou Marilyn ? Qui suis-je ? Sex-symbol ou baby doll ? Orpheline Ophélie érotique ou pupille pépite de l’Amérique ? Que suis-je ? Un sex-appeal côté pile… un passé sous silence côté face…  Un grain de beauté en point final pour ponctuer la douce folie qui sera inéluctable… Je suis la femme qui me sera fatale…

Lire la suite

George Sand, DANS LA PEAU

portraitdanslapeauGeorge-Sand Je suis très émue. Je crois que je vis, chaque jour qui passe, toujours plus vive.

Je suis encore à l’aurore de mon destin, à la fois fille du peuple de sang et enfant d’un grand dessein. Et si tôt, dans la peau de cet homme, de ce George qui me colle maintenant à la pomme, comme un masque à moustache. Oui, je me sens femme, plus que je ne l’ai jamais ressenti auparavant.

Lire la suite

Dans la peau

logo-dans-la-peau-chroniques-des-fontaines-definitif-okrecolor-boldJ’ai conçu initialement, la rubrique DANS LA PEAU pour le magazine Brazil, où je me glisse, chaque mois, dans la peau des personnages fictifs de cinéma, hommes ou femmes, de tout âge, de Dorothy Vallens/ Blue Velvet, à Lou Bloom/ Night Call, en passant par Mia Wallace/ Pulp Fiction

J’avais envie, dans le cadre des Chroniques des Fontaines, d’élargir mon champ de vision, et de changer de point de vue. C’est ainsi que cette nouvelle version de DANS LA PEAU est née….

Lire la suite