A la Une : Exposition Barbara

Dis, Barbara, quand reviendras-tu ?

Gueules de Nuit ou de jour ! Éveillez vos Gueules d’amour ! Enfants de novembre et de Göttingen ! Réveillez les muses clair de nuit de la Seine ! Pressez-vous de Passy à Precy, filez les flots des Fontaines et suivez le chant des sirènes ! Hommes en habit rouge ! Femmes de velours et de dentelles ! Accourez à la source des Batignolles ou à l’eau de Bobino ! Abreuvez la Louve de Bruxelles à Paris ! Embrassez la gloire déchue de Drouot ! Libérez le Minotaure mis à nu ! Chantez d’aubade en aubade jusqu’à Marienbad ! Car quoi encore ? Barbara, et la prose posthume de sa plume, s’expose, poudre de Perlimpinpin, à la Porte de Pantin !

Lire la suite

Publicités

Conversation 3 : Bertille des Fontaines, qui es-tu ?

conversations-abokPour cette troisième conversation, à l’occasion de la sortie de son premier single A la dérive (clip à (re)voir, ici), je vous propose une virée dans les coulisses musicales de ma compagne, Bertille, désormais « des Fontaines ». Je vais tenter d’éclairer pour vous son avancée sur la scène musicale, et de lever le mystère sur ses origines. Minuit sonne, le moment est venu d’activer la machine à questions :

Lire la suite

A la dérive de Bertille des Fontaines

Bertille des Fontaines, music and lyrics

En cette rentrée 2017, Bertille des Fontaines sort son premier single, intitulé, A la dérive.

Bertille des Fontaines, étrange naïade sortie des ondes, signe et interprète les paroles et la musique de ce premier titre enchanteur, mélancolique et lunaire. En femme-troubadour, plus qu’une chanteuse à textes, elle écrit-compose-interprète et joue seule cette poésie musicale. La guitare, c’est elle. Les cœurs enchanteurs (sacré filet de voix), c’est encore elle. À l’ère des travestissements numériques, où nombre d’artistes sont samplés-mixés-modulés, Bertille des Fontaines livre un morceau dénudé, sans le moindre artifice, qui nous ramène à l’époque bénie des artistes-interprètes des années Piaf…

Lire la suite

Le Billet mal luné de l’Affreux ! (épisode 3)

Mes mots « trois » : « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes »

lebilletmalluneokAh, mon petit Candide, voltairien par excellence, tu ne crois pas si bien dire…
— Chéri, j’ai envie d’un petit garçon. Blond aux yeux bleus avec le grain de beauté « De Niro » sur la joue droite pour la « gangster touch ». Et puis, si possible (et je sais qu’on peut maintenant avec les progrès de la science), Adrien (parce qu’il s’appellera Adrien), devra faire dans les 1,85 m… Il sera grand, fort et arrogant comme un acteur de cinéma américain… Ah oui, n’oublions pas son quotient intellectuel. S’il pouvait atteindre les 170 comme Voltaire (j’aime ses lumières), ça serait parfait ! On passe commande ?

Lire la suite

Valérian, Tome 2, L’Empire des mille Planètes

Valérian, par-delà les étoiles de Deauville

La chronique de ce tome est la conséquence d’un voyage à Deauville qui a failli prendre l’eau. Alors que ma petite famille et moi-même étions en route pour la plage Chabadabada de la mythique station balnéaire, un coup de tonnerre du sort du vilain Thor, a fait jaillir une tempête sur le chemin menant aux planches sur lesquelles un homme et une femme se sont enlacés en 1966. Contraints de nous mettre à l’abri des humeurs célestes, nous nous sommes réfugiés dans les salles obscures du Morny-Club, cinéma de ladite cité du septième art…

Lire la suite

The Man in The High Castle

Au zénith du cauchemar

Adaptée du roman éponyme signé Philip K. Dick en 1962 dans un univers parallèle, la série The Man in The High Castle, produite par Ridley Scott (qui, après Blade Runner, pille encore avec talent l’univers du maître des mirages) nous transporte dans un monde alternatif dans lequel les Nazis et l’Empire du Japon ont remporté la Seconde Guerre Mondiale. L’intrigue se déroule dix ans après l’amère victoire…

Lire la suite

Des légumes en dessert !

Des légumes sous couvert de dessert (ou l’inverse)

Après le joli livre Les enfants ! Vous venez jardiner ! (déjà chroniqué par mon Alfred-ego, ici) les éditions Terre Vivante  et leur collection « Facile & Bio » ne cessent de nous surprendre, notamment avec la sortie de leur nouveau guide pratique : Des légumes en dessert ! ou comment passer astucieusement du jardin à l’assiette en un tour de main…

Lire la suite