Lady Rose & son curd ylang ylang

recette-de-renom-lady-rose-okLady Rose avait atteint ses quatre-vingt-seize ans lorsqu’elle narra enfin à sa petite fille, les mystérieuses origines de ses racines orientales.

Un après-midi, dans sa maison de Londres, à la veille de la Grande Guerre, à l’heure brumeuse d’un Darjeeling fumant, la vieille Lady, sentant la mort à ses trousses, s’en revint à sa source. Sa langue se délia et tissa les fils de sa mémoire reprisée tandis que la dernière née l’écoutait bouche bée. Il s’avéra alors, que Lady Rose n’était autre que la dernière héritière de l’illustre gouverneur, naturaliste à ses heures, Thomas S*** R***, ayant donné, entre autres, son nom à la plante Rafflesia, signant ainsi sa verte découverte. Ce personnage haut en couleur mourut précocement, à ses quarante printemps, tel un bourgeon sans fleur. Peu avant son trépas, son épouse et tous leurs enfants avaient péri de maux exotiques, tous, excepté la jeune pousse, Rose, à peine éclose, qui, miracle botanique, en avait réchappé. Ainsi, Orpheline de père, de mère et de patrie, Lady Rose reprit racine comme elle le put, en Angleterre, en terre inconnue. À la fin de son voyage, ne lui restait plus qu’un flacon d’essence d’ylang ylang, qui lui rappelait les fragrances de son enfance mordorée. Aussi, en héritage, elle confia à sa descendance, une recette ancestrale, celle d’un curd parfumé à la fleur de Penang. La vieille Lady trépassa à la nuit et laissa derrière elle, son portrait s’effacer face à la glace du trépas. L’océan de ses rides sur son faciès froid s’apaisa, seuls ses innombrables bijoux de famille ornant tous les bouts de ses doigts brillaient encore d’un funeste éclat. Alors, sa petite fille en deuil, inspirée par l’histoire de son aïeule, refit la recette de sa grand-mère à la lettre. Elle réalisa son curd exotique et l’agrémenta de petites crèmes, à son aise d’anglaise, à la saveur suave d’un rosier en pétale, à la couleur de la fleur de tantale, à l’arôme de Rose naturalisée… Et baptisa sa création du nom de celle qui si tôt expira à regret. Ainsi Lady Rose fut immortalisée.


INGRÉDIENTS (Bio de préférence)

Temps de préparation : 10 min X 2 environ / Cuisson  : 2 min X 2 (crèmes et curd)/ Refroidissement 2 heures environ

Pour 8 crèmes Lady Rose et un curd ylang ylang

Pour les crèmes Lady Rose
10 cl de crème de soja
10 cl de jus de betterave
30 cl d’eau
7 cl de miel de fleur ou 5 cl de sirop d’agave
1 C à s d’arrow root
2 g d’agar agar
1 C à s bombée de purée d’amande ou de noix de cajou
½ C à c d’arôme naturel de Rose

Pour le curd ylang ylang (25 cl environ)
10 cl de jus de betterave
7 cl de jus de citron
3 C à c bombée d’arrow root
3 g d’agar agar
1 C à s d’huile d’olive ou de noix de coco
7 cl de miel de fleur ou 5 cl de sirop d’agave
1 goutte d’huile essentielle d’ylang ylang

Réalisation des crèmes Lady Rose

Dans une casserole, versez la crème de soja, l’eau, le miel de fleur ou le sirop d’agave, la cuillerée bombée de purée d’amande ou de noix de cajou, puis déversez l’arrow root et l’agar agar en pluie. Mixez le tout à l’aide d’un mixeur plongeant. Portez ensuite sur le feu, et laissez cuire après ébullition 2 minutes environ en tournant sans cesse. Hors du feu, incorporez le jus de betterave et l’arôme de rose, mélangez vigoureusement, et versez la préparation sans attendre dans 8 petits pots de votre choix. Laissez tiédir à température ambiante, puis entreposez-les au réfrigérateur, une à deux heures et dégustez après complet refroidissement.

Réalisation du curd ylang ylang

Dans une casserole, versez le jus de betterave, le jus de citron, le miel de fleur ou le sirop d’agave, la cuillère d’huile de votre choix, puis déversez l’arrow root et l’agar agar en pluie. Mixez le tout à l’aide d’un mixeur plongeant. Portez ensuite sur le feu, et laissez cuire après ébullition 2 minutes environ en tournant sans cesse. Délayer une goutte d’huile essentielle d’ylang ylang dans un peu de miel, et incorporez-la hors du feu dans l’appareil. Mélangez et versez la préparation sans attendre dans un pot de votre choix, et fermez hermétiquement. Laissez tiédir le curd à température ambiante, puis entreposez-le au réfrigérateur, une à deux heures, dégustez après complet refroidissement accompagné de crèmes Lady Rose.


Sur une idée de et par Bertille Delporte-Fontaine. Illustration Bertille Delporte-Fontaine