Attrape-brèves : Sea of Shadows

Sea of Shadows est un documentaire puissant et sans filets qui conte les horreurs qui sévissent dans les abysses du golfe de Californie. Signé par Richard Ladkani, le film suit un groupe d’écologistes, idéalistes de surcroît, et les vaillants marins libertaires du navire de Sea Shepherd, ces bergers de nos océans menacés par l’Homme, qui cherchent à mettre un point d’orgue à cette infernale traque du bar totoaba, alias la « cocaïne de la mer », chassé à mort pour les vertus « immortelles » de sa vessie natatoire riche en collagène…  Extrêmement rare et précieux, ce légendaire poisson au cœur d’un effroyable marché noir ; qui a alimenté les plus singulières et anciennes légendes Chinoises, aux miraculeux pouvoirs curatifs, gage de vie éternelle ; a, aux yeux nécrophiles de ces sorciers-braconniers, une valeur encore plus grande que l’or de l’Eldorado.

En voie de disparition, ce poisson-miracle et ses comparses, dont le marsouin du golfe de Californie, tentent de survivre au beau milieu de ce titanesque carnage ! L’espèce humaine cessera-t-elle, un jour, de piétiner, déchirer et violer sa terre et sa mer nourricières ?  Les catastrophes naturelles à venir, liées au dérèglement climatique et autres inconséquences de l’Homme, mettront, certainement un terme, en retour de karma, à ces funestes exactions… Triste augure…
Un documentaire poignant, abyssal et tragique, produit par le défenseur des mers qui a, lui-même, survécu au naufrage du Titanic, Leonardo DiCaprio, himself

Plus d’infos, ici :
https://www.nationalgeographic.com/films/sea-of-shadows/en/#/
https://www.seashepherd.fr/
https://www.facebook.com/SeaShepherdFrance/
https://www.leonardodicaprio.org/

Sea of Shadows, un documentaire réalisé par Richard Ladkani. Produit par Leonardo Dicaprio, National Geographic, Fox Networks Group. Diffusion le 24 novembre 2019 sur National Geographic. Durée : 1h46.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : Le Suaire, tome 3, Corpus Christi, 2019

Le Suaire est une trilogie qui rejoue en Ouroboros, dans chacun de ses tomes, le même drame passionnel avec ses protagonistes incarnés-réincarnés-happés par la roue de ce fatidique destin qui tourne autour de ce sacré linge, presque sacré Graal, empreint du Christ.

Ses auteurs emmêlent avec brio au scénario et beauté au dessin les fils de ce célèbre suaire « daté » du premier siècle de notre ère, mentionné pour la première fois au XIVème siècle, certifiant l’existence du fils de dieu sur terre.

« L’affaire du suaire » est une histoire qui se lave ici en place publique loin des zones d’ombre de l’obscurantisme et des vérités avérées par les sornettes serpentaires de l’Histoire. Le pitch du tome 3 par l’éditeur : « Corpus Christi, Texas, de nos jours. Lucy Bernheim, cinéaste américaine, fait des repérages à Lirey, puis à Turin, pour préparer la réalisation d’une série sur la vie et la mort du Christ, The Son of Man. Pour le rôle de Jésus, elle engage un acteur de théâtre, Henry Nalpas. Immédiatement, les deux jeunes gens se reconnaissent « comme deux échos qui se suivent et ne se perdront jamais ». Ils tombent immédiatement amoureux. Quelques mois plus tard, à Corpus Christi, au Texas, a lieu l’avant-première du premier épisode de la série The Son of Man. Scandale. Une douzaine de membres du Ku Klux Klan font irruption dans la salle pour interdire la projection. À leur tête, Tom, l’ancien professeur de Lucy… » Ce tome 3 conclue sur un linceul de foi et de mensonge cette trilogie épique aux lumières anthologiques !
A vous de dénouer les « vérités » et « contre-vérités » de cette enquête dessinée naviguant dans des sphères sibyllines, ésotériques et scientifiques…

Le Suaire T.3, Corpus Christi, 2019, un récit de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur. Dessins d’Éric Liberge, Futuropolis, septembre 2019, 72 pages, 17 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

 

Attrape-brèves : White Sand, tome 2

Il est difficile de s’affranchir de ses influences quand on est un jeune auteur. Le premier jet de « White Sand » était un mélange de « Dune », de « La Roue du Temps » et des « Misérables », et sa fin était bâclée. » Brandon Sanderson.

White Sand, donc, aurait pu ne jamais voir le jour si son auteur, Brandon Sanderson n’avait pas décidé d’y jeter un second coup d’œil, de retravailler le matériau de base pour finalement le confier à des maestro du 9ème art… Une chance pour nous, les lecteurs et les aficionados du Cosmere, l’univers tentaculaire créé par Sanderson ! Car, White Sand, est une somptueuse œuvre graphique délivrée par Graph Zeppelin, qui, nous le rappelons, propose des bandes dessinées de haute volée. Nous retrouvons dans ce tome 2, la suite de la saga cosmique, imaginée par Brandon Sanderson, adaptée et illustrée ici avec brio par Hoskin et Gopez.
Et ce tome 2, de quoi parle-t-il ?
Il conte les péripéties de son anti-héros, Kenton, qui va devoir assumer, dans cette suite, le manteau de la responsabilité de Maître des sables… L’avenir du clan est en jeu, Kenton va-t-il parvenir à en fédérer les membres et s’imposer comme leader ?
White Sand est un récit épique qui saura combler les cœurs sidéraux des amateurs de fantastique.
A suivre le troisième et dernier tome.
https://brandonsanderson.com/
https://fr-fr.facebook.com/GraphZeppelin/
https://www.originalcomics.fr/2501-graph-zeppelin

White Sand, tome.2, scénario de Rik Hoskin, dessins de Julius Gopez d’après l’œuvre de Brandon Sanderson. Graph Zeppelin. 160 pages. 22 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : Calendrier Lunaire 2020

Après l’édition 2019, du précieux Calendrier Lunaire édité depuis 1978, signé par le bienveillant Michel Gros, on retrouve, ici, dans ce nouveau cru, la synthèse de toutes les influences lunaires de l’année 2020 ainsi que les meilleures dates pour jardiner et vivre en harmonie avec la lune.

Retrouvez dans ses pages, les meilleures dates suivant les influences lunaires et planétaires, ainsi que des conseils pour le jardinage, l’agriculture, les animaux, les récoltes, la santé et la beauté (cheveux, ongles, épilation, etc.)

Outil indispensable pour comprendre l’importance de l’influence de la lune sur nos existences.

Calendrier Lunaire 2020, par Michel Gros, Calendrier Lunaire Diffusion, septembre 2019, 131 pages, 8,70 euros.

Le Calendrier Lunaire 2020, en vente dans les librairies, magasins bio, de jardinage, etc. Rendez-vous sur leur site, ici. Sans oublier la chronique de l’édition 2019 ici et celle, spéciale quarante ans, ici, et notre entretien passionné et fort utile avec Michel Gros, ici.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : Ira Dei, tome 3, Fureur normande

Soutenons bien nos droits. Sot est celui qui donne. – C’est ainsi devers Caen que tout Normand raisonne. » « Épîtres II », Nicolas Boileau, Œuvres poétiques de Boileau Despréaux, 1669

Ira Dei et son tome 3, vogue toujours sur la même galère sanguinolente que celle des deux opus précédents et ce bouillon effervescent, aussi cru que direct, qui aura rendu maboul ces années passées les spectateurs et les lecteurs fanatiques du phénomène d’heroic fantasy, Game of Thrones. L’action s’est déplacée de la Sicile au sud de l’Italie. Ici, dans cette fresque épique sur fond historique, nuls géants de glace, sauvageons, loups garous, dragons, sorcières et autres reliques magiques ne s’invitent sur la route périlleuse de ses (anti) héros : Tancrède, le guerroyeur, Etienne, le zélote, Harald, le rustaud, ou encore Guillaume de Hauteville, le conquérant… Ici-bas, se livrent des combats sans merci pour la conquête de cette Italie méridionale du XIe siècle, ici-bas, s’entrechoquent les fers des fiers, Normands !

Un tome 3 qui ouvre ardemment, avec un sang-froid de circonstance, le second cycle de la saga ! Le tome 4 à suivre bientôt, toujours du côté des contrées italiennes…

Ira Dei, tome 3, Fureur normande, scénario de Ronan Toulhoat, dessins de Vincent Brugeas. Editions Dargaud. 56 pages. 14 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : White Sand, tome.1

Tout était plat. Dans son esprit, il chercha quelque chose de vertical qu’il put greffer sur ce paysage. Mais il n’y avait rien, rien d’un horizon à l’autre sous l’air surchauffé. La brise n’agitait pas la moindre fleur, la moindre plante fragile. Les dunes…Et la falaise, là-bas, sous le ciel d’argent bleui. » Le cycle de Dune, tome 1, Frank Herbert

White Sand, encore une œuvre graphique splendide délivrée par l’éditeur indé, Graph Zeppelin. Le Cosmere, à l’instar de celui de Star Wars ou Dune, est l’univers imaginé par l’écrivain, Brandon Sanderson, dans lequel gravitent plusieurs mondes fantastiques dont la planète Taldain, cadre de notre récit. Directement tiré du premier roman non-publié de l’auteur, donc inédit à ce jour, ce comic book signé par le duo Hoskin au scénario et Gopez au dessin, nous raconte les péripéties de Kenton, seul survivant des légendaires maîtres des sables aux pouvoirs psychiques ancestraux. White Sand est un récit fantastique initiatique, onirique, parfois, semé d’embuches, souvent, dans lequel le héros devra prouver à son père tout-puissant (encore une fois, nous voguons dans les sphères de la naissance des dieux olympiens opposant pères et fils) qu’il est digne de lui succéder. Amateurs de cliffhangers et de missions impossibles à portée intergalactique, cette saga devrait vous séduire… Une saga épique, spectaculaire à couper le souffle, empreinte de l’univers de Dune ! Série en trois parties, deux autres tomes sont à suivre…
En savoir plus, ici, et .

White Sand, tome.1, scénario de Rik Hoskin, dessins de Julius Gopez d’après l’œuvre de Brandon Sanderson. Graph Zeppelin. 160 pages. 22 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : E.V.A – Chroniques de l’inframonde

La réalité, c’est ce qui continue d’exister lorsqu’on a cessé d’y croire. » Philip K. Dick

Graph Zeppelin, cet éditeur indé nouvellement venu sur les bancs de la bande dessinée, nous propose des œuvres hautes en couleur, des comic books de haute volée graphique de préférence, avec leurs lots d’aventures et de rebondissements épiques. E.V.A et ses chroniques de l’inframonde, livrées par le talentueux Marco Turini, fortement inspiré par le duo Moebius/ Jodorowsky, aborde un univers cyberpunk dystopique, dans lequel, une fois de plus l’humain, dans ses mauvaises intentions capitalistes-consuméristes a condamné son écosystème, et forcément, des suites de ses expériences interdites inconséquentes, il ne fait pas bon survivre… La surface de la terre étant ravagée (référence subtile de ma part à Barjavel et son Ravage), ce qu’il reste des mortels croupit au cœur de la terre dans plusieurs niveaux d’infortune, pareils aux enfers de Dante. Dans son dernier « cercle », plus proche du noyau infernal de la planète, cohabitent en toute dysharmonie des cyborgs aux corps pouvant endurer les hostiles conditions de vie. C’est dans ce contexte qu’E.V.A, acronyme facile à deviner, une « femme » au passé aussi trouble que le récit, va tenter de gravir, tel Sisyphe, les échelons menant au soleil Apollinien du mont Olympe et découvrir la « véritable vérité » qui se terre à la surface de ce monde condamné par les hommes. La révélation de cet autre-monde sera-t-elle à la hauteur de ses fantasmes ?
En savoir plus, ici et .

E.V.A, Chroniques de l’inframonde, scénario et dessins de Marco Turini. Graph Zeppelin. 79 pages. 19 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves