Interview “Shakespeare’s language” with Chuck Dixon !

Chuck Dixon is an American comic book writer who distinguished himself in the comics industry notably with his run on DC’s unique dark knight, Batman or with his strong writing on The Punisher for Marvel Comics…The insane Bane, insanely played by Tom Hardy, in « The Dark Knigth rises », was created by him. Well done, Chuck!  And, welcome to les Chroniques des Fontaines.

Read more

Des cœurs ordinaires

Des cœurs pas si ordinaires que ça

Catherine Locandro, qui manie l’intime comme personne, revient avec un nouveau roman à la tranquillité illusoire. Nulle action extraordinaire ne se joue dans cet opus, si ce n’est le quotidien d’un quelconque « trio » parisien. Et pourtant, au-delà de cette quiétude, se déroulent et s’emmêlent, sans retour possible, les fils des destins de Gabrielle, Sacha et Anna, les protagonistes Des cœurs ordinaires

Lire la suite

Özgür – Ode à l’Odalisque

Nouvelle de Bertille Delporte-Fontaine

Synopsis : Dans les songes étoilés de ses mille et une nuits, Okan, sultan éminent, s’étiolant d’ennui dans la monotonie de sa tyrannie, s’en remet à la lune, implorant à l’astre taciturne de lui délivrer un ultime génie, invoquant à ses risques et périls, une déesse soumise à ses moindres souhaits, miracle onirique, odalisque rêvée, femme promise, oracle de mise, omise de liberté, d’Özgü baptisée à Özgür revisitée.

Lire la suite

L’île aux remords

Secrets de famille et plus si affinités…

Chaque famille enterre profondément, au fil des générations, les hontes des générations passées. Qu’elles soient adultérines, ou utérines, elles sont souvent identitaires. Les descendants issus du lourd fardeau des secrets, du mensonge légué par leurs géniteurs mènent, de fait, une vie biaisée, incomplète qui les éloigne bien souvent de leur propre vérité ou identité (ouf !)

C’est le cas dans ce récit, L’île aux remords, qui aborde, en écho à Giono ou Marcel Pagnol, avec une nostalgie des temps passés, le délicat thème de la paternité…

Lire la suite

La Douleur

A vif.

Le film est l’adaptation du récit dans lequel Marguerite Duras décrit les affres de l’attente de son mari, Robert Antelme, déporté en 1944 pour des faits de résistance.

Un long métrage d’une magistrale mise en scène, en même temps audacieuse et ardente servie par un Emmanuel Finkiel au sommet de son art, avec de superbes comédiens, on ne peut plus graves à l’image, habités par les figures historiques (Marguerite Duras, François Mitterrand, Dionys Mascolo, Pierre Rabier…) qu’ils incarnent. L’absence, bien sûr, du mari déporté, habite chacun des plans du film. Mélanie Thierry, qui incarne sans filets, Duras (sublime dans ce rôle écorché) dépérit, à l’instar de l’auteure, au fil du film. Les bras réconforts de son amant Mascolo/ Biolay) n’y pourront rien changer. La culpabilité aussi, de ne pas avoir été arrêtée à sa place la ronge à chaque instant : on la voit, on la sent, on la palpe, elle est tenace, cette culpabilité… Pourquoi lui, et pourquoi pas nous, se demande-t-elle tout au long du film ?

Lire la suite


Attrape-brèves : Détox ayurvédique

À bas les Amas, vive le bon Karma !

Cette bible indispensable à tout yogi en herbe, en pousse, en gerbe, en course vers le nirvana, s’impose comme le b.a.-ba. de la médecine ayurvédique. Ce guide vert, plus que pratique, de pratique védique, présente les grandes lignes des principes de l’Ayurveda, suivies des « Portraits d’épices » et autres produits thérapeutiques élaborés en abécédaire de 40 aliments-santé-phare (ail, badiane, cannelle, coriandre, fenugrec, gingembre, aloe vera, brahmi, lin, noix de coco), parfaits pour les rasayanas et propose 55 recettes veggie (avec gluten et ghee, proposant parfois, des alternatives véganes) et astuces de cuisine vivante (chutneys, bouillons, salades, boissons, entremets, mets et mélanges épicés), préparations culinaires conçues autour des six saveurs, lesdites rasas (sucré, salé, acide, amer, piquant, astringent) orientées vers les trois doshas, Vāta, Pitta, Kapha... Un ouvrage d’initiation à la tradition de l’Ayurveda et de sa diététique ancestrale, pour une détox idéale sans intox,  à feuilleter après votre salutation au soleil matinale, et autres séances aux cent asanas, à tour de jambe, de cou et de bras, jusqu’à votre chevet de bois ou de soie… Santé et Namaste !

Détox ayurvédique de Falguni Vyas, et Corinne Dupont Hachette Bien être, 19,95 euros.

BDF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : Quand la diététique chinoise prend soin de ma santé

Les Éditions du Rouergue mettent en exergue et à l’honneur, la diététique chinoise au travers de ce livre de vie ou de survie, haut en saveur, riche en santé, indispensable tout au long de l’année, en cuisine ou au chevet, du levant au coucher… Bâti comme une encyclopédie autour de la philosophie chinoise, cet ouvrage va des grands préceptes fondamentaux, à l’énergie du Yin Yang, aux saveurs des aliments et à l’impact sur nos organes dominants, au regard de chaque constitution, au fil des saisons et de leurs bouleversements (de plus en plus courants en ces temps qui courent ou qui s’arrêtent, tout court) sujets de bien des maux et de déséquilibres constants… L’auteure, Josselyne Lukas, praticienne et spécialiste de la diététique chinoise, propose, ici, dans ce précis précieux élaboré avec méthode, ode à l’alimentation avec chinoiseries, premier soin de tradition et de prévention, 250 recettes-remèdes de saison (attention tout de même, de nombreuses préparations sont carnées, non-véganes à réadapter donc, en fonction de ses envies végétales) des organes et des constitutions, pour devancer et remédier au plus grand mal du siècle : celui de la malnutrition du corps et de l’esprit dans une ère encore et toujours en sursis.

Quand la diététique chinoise prend soin de ma santé de Josselyne Lukas, Éditions du Rouergue 23 euros.

BDF

Lire l’Attrape-brèves