Pour que rien ne s’efface

eho_locandro5cLumière sur Lila…

Catherine Locandro affectionne les secrets tapis dans l’ombre de ses personnages. Ses héroïnes, aux passés obscurs, aux destins brisés, traversent, telles des équilibristes, la corde précaire de leurs existences à deux pas du trépas.

Lila Beaulieu, l’actrice-interprète de son nouveau roman, Pour que rien ne s’efface, n’échappe pas à ce silence littéraire, cher à son auteure.

Mystère du septième art, cette égérie déchue des années soixante, retrouvée, en parfaite anonyme, trépassée chez elle, va, de par sa mort, réunir les figures de son passé, qui vont, chacune, chercher à comprendre ce dernier souffle, écho de sa vie. Le livre nous transporte ainsi dans les limbes du passé sordide de cette héroïne rendue accro à la faucheuse, auréolé d’une courte parenthèse cinématographique aux promesses illusoires.

À la fois réaliste, nostalgique, âpre et sincère, la romancière nous livre l’itinéraire désenchanté d’une anti-héroïne, pas gâtée par la vie, déjà morte avant l’heure, qui va, à travers les témoignages de celles et ceux qui l’ont aimée et abhorrée, nouer, du long de sa non-existence, les fils de son étoile future.

16082_745124948867090_4215017088049222889_n

À contrario, des stars brisées comme Romy Schneider, Françoise Dorléac, Natalie Wood, ou Grace Kelly, Lila ne fera que frôler la voûte étoilée de la renommée avant de s’écraser, telle Icare, sur les sentiers incandescents de l’enfer des spiritueux et autres délices du Tartare.

Dans son roman, l’auteure entremêle les sentiments les plus intimes au désespoir, et nous offre, une fois de plus, avec grâce, un récit qui traite des relations humaines bas les masques, et de parcours solitaires entrecoupés d’amours aussi intenses qu’impossibles.

Pour que rien ne s’efface, à lire sans tarder, avant que tout ne s’efface.

Pour que rien ne s’efface, Catherine Locandro, Éditions Héloïse d’Ormesson, janvier 2017, 208 pages, 18 euros.

Retrouvez en parallèle ma rencontre libérée avec Catherine Locandro, ici, dans notre rubrique « Rencontres & Entretiens ».


Arnaud Delporte-Fontaine