A la Une : Je crois en l’athéisme

Au nom des pairs…

Et je fais mienne cette sentence de l’évangile de Jean : « N’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actes et avec vérité. » Emmanuel Pierrat.

Difficile de chroniquer le texte d’un être que vous venez tout juste de rencontrer… Sans trahir l’homme, écorner son œuvre, ou prendre parti pour ou contre lui…

Aussi, plutôt que de vous rédiger un énième article sur l’essai, Je crois en l’athéisme, je vais vous partager mon ressenti sur l’homme, à travers son livre (ou devrais-je dire, l’un de ses moult livres, tant Emmanuel Pierrat écrit à foison.) Suis-je bien clair ? Peu m’importe… L’essentiel est de rester sincère, dans ma démarche…

Lire la suite

Le Grand Livre des Rêves

Aujourd’hui, nul n’ignore l’importance des rêves. » Haziel

Établies au 34 rue Saint-Jacques, depuis 1927 par Georges Niclaus puis, clés transmises, en 1964, à sa nièce Nicole Bussière qui prêta pour la postérité son nom, les Éditions Bussière et ses ouvrages occultes et clairvoyants, ont pris l’obscur penchant et le beau parti, « du Par-Isis la magie », bâties autour des murs blancs d’une maison-mère du Mystère. Cette adresse en lettre de noblesse, l’une des vitrines doyennes parisiennes dans le secteur très secret de l’ésotérisme, s’est élevée, au fil des temps, telle une incontournable librairie de la Magie alliée à une maison d’éditions zélée, désormais devenue culte, d’œuvres occultes de renom…

Lire la suite

La Haute Magie d’Isis

Alliance Paradis Isiaque

Les éditions Alliance Magique délivrent en ce début d’été, un opus qui paraît riche en cultes, issu de la magie occulte de la déesse Isis, éternelle veuve d’Osiris, auréolée de la constellation de la Vierge étoilée. Ce nouvel opuscule retraçant en mémoire majuscule les mystères sacrés de l’Égypte antique, baptisé à auguste titre : La Haute Magie d’Isis, Eset et les Mystères de l’Égypte antique, se dépose entre les paumes, telle une jolie amulette bleu-nuit à l’effigie d’Eset, et, porte-bonheur d’une Vie à l’autre enfouie, transpose, de l’écho antique à celui de ces jours chaotiques, les us et coutumes et autres formules posthumes, issus de la plume d’Isis cousus de fil d’or gravés sur tissu de papyrus…

Lire la suite

Attrape-brèves : Collectionneur & Chineur

Avec ce hors-série consacré aux héros de votre enfance, Collectionneur & Chineur, vous propose de redécouvrir les dessins animés et séries télévisées (la télévision, cet étrange outil chronophage en passe de disparaître) qui ont bercé vos enfances de 1960 aux années 1990 : avec entre autres héros et personnages mythiques ô combien singuliers, qui ont tant parlé à nos imaginaires en quête d’aventures : Popeye, les Power Rangers, le frétillant duo, Tony Curtis & Roger Moore, d’Amicalement Vôtre, l’odyssée intersidérale d’Ulysse 31, La Petite Maison dans la Prairie, Sangoku et ses boules de cristal, Saint Seiya et ses quêtes sans fin, Goldorak et ses gigantesques combats métalliques, L’homme qui tombe à pic et ses cascades pétaradantes, Starsky & Hutch et la mémorable sirène de leur Ford Gran Torino 1975… Et j’en passe…

Business oblige, ces personnages télévisés ont  donné corps à leurs lots de jeux et jouets, disques, livres, BD et produits dérivés recherchés aujourd’hui par les collectionneurs aux âmes Indiana Jones. Dans ce hors-série de Collectionneur & Chineur, retrouvez les curiosités et objets les plus emblématiques et les plus rares, avec leurs fameuses cotes. Collectionneur & Chineur est un journal bimensuel qui s’adresse aux passionnés de collections. Vous y trouverez des actualités, les trouvailles de la rédaction, des présentations d’objets de collection, des portraits de collectionneurs, des résultats d’enchères, des fiches techniques, les réponses aux questions des lecteurs, un calendrier des manifestations et des petites annonces triées sur le volet.
Le site du magazine, par ici.

Collectionneur & Chineur, HS, 100 héros de notre enfance, Juin/Juillet/Août 2020. Éditions LVA. 5,30 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Images de la fin du monde

Chronique d’une fin du monde annoncée

Je ne suis pas familier avec le monde littéraire (et obscur) de Christophe Siébert dans lequel je débarque tout juste, inopinément, sans parachute doré, sans ceinture de sécurité, sans pilule du lendemain. Au premier abord, en effeuillant imprudemment à la vitesse du son, son dernier opus, Images de la fin du monde, inscrit dans l’univers fictif, bâti-taillé de toutes pièces par Siébert, l’auteur-démiurge, Père de tous les vices et les travers, mais aussi des (rares) lumières de Mertvecgorod, le maître des lieux, en maniaque du détail et du contrôle, au petit soin avec son monde fictif chéri, a le don de nous faire basculer, sans prévenir, sans douceur, avec passion et emphase, et sans retour possible dans sa dimension parallèle, dans ses obsessions labyrinthiques, dantesques, orwelliennes, noires et sans espoir de surcroît, dans chacun de ses songes sinueux, jusqu’à ce que l’on finisse par empoigner les racines de son mal. Dès cet instant-là, vous êtes ferrés, Siébert vous tient et ne vous relâchera pas : vous avalerez son récit sans prendre de raccourci. Et ça, c’est un exploit… Surtout de nos jours, où nous sommes constamment « appelés » par la vacuité des réseaux sociaux, des peurs Interné(t)es et autres applications débilitantes…

Lire la suite

Attrape-brèves : V Wars 2

La peur est plus forte que l’esprit ne le permet!  » Apocalypse Zombie/Jonathan Maberry

Dans ce second opus de V Wars, le comic book adapté du roman éponyme de Jonathan Maberry, qui regroupe les épisodes 6 à 11 de la série, nous retrouvons la sanguinaire brigade anti dents longues, plus remontée que jamais contre les buveurs de sang. Une (mauvaise) surprise de taille attend le docteur Luther Swann dans cette cruelle guerre entre humains et vampires sur fond de réchauffement climatique et de coronavirus avant l’heure.
To bite or not to bite…
Du sang à suivre dans le tome 3 et les romans de Maberry…

Des liens sanglants, du site de Jonathan Maberry, ici, de Graph Zeppelin FB, là, de Original Comics/ Graph Zeppelin, juste là.

V Wars, tome 2, Tous des monstres, scénario de Jonathan Maberry, dessins Marco Turini et de Alan Robinson d’après l’œuvre de Jonathan Maberry. Graph Zeppelin. 17 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Attrape-brèves : V Wars

Un homme peut survivre quarante jours sans nourriture, trois jours sans eau, huit minutes sans air, mais ne peut tenir qu’une seconde sans espoir. » Apocalypse Zombie/Jonathan Maberry

V Wars, un comic book sanguinolent, signé par l’auteur de best-sellers horrifiques, Jonathan Maberry, ou les chroniques d’une guerre pourpre entre les humains et les vampires sous la houlette du dérèglement climatique (et bien avant le coronavirus. Un comics visionnaire, donc…) Une bande dessinée à conseiller aux amateurs de chair fraîche et de complots lucifériens, et autres nostalgiques de True Blood…  En bonus du comics, Netflix (qui confond quantité avec qualité…) a diffusé l’adaptation en série live, en 2019, avec Ian Somerhalder himself dans le rôle-titre, qui, après huit saisons à siphonner les jouvencelles de The Vampire Diaries a enfin obtenu son diplôme de spécialiste de suceur de sang… Faute d’audience, et de pognon, l’aventure a pris fin, illico, au crépuscule de la saison 1 (Somerhalder ira aposer ses suçons ailleurs). Dans le comics, l’auteur conserve la plume et adapte, de fait, lui-même son roman (à raison, on n’est jamais mieux servi que par soi-même), et nous ouvre le bal des vampires… Le roman original de la série ainsi que le tome 2 du comics sont en vente.

Des liens sanglants, du site de Jonathan Maberry, ici, de Graph Zeppelin FB, là, de Original Comics/ Graph Zeppelin, juste là.

V Wars, tome 1, La reine pourpre, scénario de Jonathan Maberry, dessins de Alan Robinson d’après l’œuvre de Jonathan Maberry. Graph Zeppelin. 17 euros.

ADF

Lire l’Attrape-brèves

Xerxès

Une saignée graphique signée Frank Miller

« Nous sommes en 490 avant J.C. Poséidon est mal luné. Il le fait savoir à quelques visiteurs indésirables. Un petit groupe de Perses. Une centaine d’hommes, pas plus. Venus sonder nos défenses… Ou peut-être assassiner notre chef. »

Lire la suite

V for Vendetta

A comme Anarchie

Au début des années 80, époque éteinte depuis, Alan Moore, auteur-Zoroastrien, œuvre à son grand récit orwellien, V for Vendetta, aux côtés du dessinateur-orfèvre, David Lloyd, guidé par cet instinct visionnaire, propre aux mages, qui gouvernera sa palette créative et nous offrira, au fil du temps qui trépasse, les Watchmen, The Killing Joke, Whatever Happened to the Man of Tomorrow, Promethea, The League of Extraordinary Gentlemen, sa bible Jerusalem, et bien  récits lovecraftiens…

Lire la suite

Le voisin

I am a poor lonesome hero?LE VOISIN

Stan Lee et Steve Ditko ont donné le ton avec Spider-Man, ce héros de proximité, ce friendly neighourhood super-hero, qui lorsqu’il n’est pas empêtré dans un combat carnavalesque avec the Green Goblyn, ou the Vulture, ou encore, Mysterio, se prend les pieds dans ses ennuis quotidiens, comme demander la permission de sortie à son acariâtre, mère de substitution, tante May, au pied d’argile quasi dans la tombe, ou encore réparer de nuit, son costume déchiré par les griffes de Kraven… Un gamin aux multiples aventures, donc, avec son lot de complications amoureuses dignes d’un Sense and Sensibility Austenien, pour adolescents, car Peter est un teenager, rappelons-le, qui doit, essuyer la tête haute, les mauvais coups de ses potes pas très friendly….

Lire la suite