Ravage

Une série qui fait des ravages…

Avec l’adaptation en bande dessinée de Ravage du visionnaire, Barjavel, Glénat nous offre une nouvelle réflexion quant à la gloutonnerie pantagruélique de l’Homme qui n’a jamais su cohabiter avec la nature sans causer des ravages. Barjavel, donc, l’un des premiers français à s’être essayé à la science-fiction (mais non, Lovecraft n’est pas français ! Providence est aux States pas en Champagne-Ardenne, que diable !), aborde dans Ravage, son roman d’anticipation aussi anxiogène que puissant, paru en 1943, le déclin du modernisme dû à une surproduction abondante. Les machines comme les Hommes sont usés, les travailleurs sont essorés (hommage « Arlette »), le progrès tant vanté par la science pique du nez, plus rien ne marche. Alors, quand c’est la panne électrique mondiale, il faut bien trouver un moyen de survivre, et l’humain dépeint par Barjavel ne trouve rien de mieux que de guerroyer et retourner à la sauvagerie de nos ancêtres du Paléolithique chasseurs-cueilleurs…

Lire la suite