Rencontre libérée avec Catherine Locandro

16082_745124948867090_4215017088049222889_nADF : Catherine, tu es née à Nice en 1973. Comment une âme lyrique telle que la tienne a-t-elle pu s’épanouir sous le soleil artificiel de cette cité artificieuse ?

CL : (Rires…) Il n’y a pas que l’aspect artificiel dans cette ville. Il y a le vieux Nice, et il y a des endroits qui ont été très inspirants pour moi. Et puis, surtout, j’ai eu la chance de grandir juste à côté des studios de la Victorine (aujourd’hui, les studios Riviera). Donc, tout de suite j’ai eu une image un peu mythique du cinéma, de certains films tournés là-bas…

Lire la suite

Publicités